Pénurie d’énergie : « Le pire est à venir » pour l’Europe, selon un ministre qatari – Site de la chaîne AlManar-Liban
Leb. Communication Grp
Al Manar TV

Pénurie d’énergie : « Le pire est à venir » pour l’Europe, selon un ministre qatari

kaabi

Le ministre de l’Energie du Qatar a averti mardi 22 mai que « le pire » était à venir pour les pénuries de pétrole et de gaz en Europe, affirmant qu’un hiver chaud avait permis d’éviter des difficultés plus importantes au cours des derniers mois.

Le riche émirat du Golfe, parmi les premiers exportateurs de gaz au monde, cherche à sceller des contrats de longue durée avec les Etats européens qui, pour la plupart, s’y sont longtemps refusés malgré leur quête effrénée d’alternatives aux hydrocarbures russes.

« La seule chose qui a sauvé l’humanité et l’Europe cette année a été un hiver chaud et le ralentissement de l’économie », a déclaré le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Al-Kaabi, lors d’un forum à Doha.

Depuis la guerre en Ukraine, en février 2022, les Européens redoutent une pénurie de gaz en raison des sanctions contre Moscou et de la hausse des prix sur les marchés mondiaux.

« Si l’économie commence à s’emballer en 2024 à cause d’un hiver normal, je pense que le pire reste à venir », a-t-il estimé.
« S’ils (les Européens) n’en prennent pas conscience, s’ils n’ont pas de plan adéquat, s’ils ne n’arrêtent pas de diaboliser les compagnies pétrolières et gazières et s’ils ne s’assoient pas avec les producteurs », ils devront faire face à une réalité (qui) s’imposera », a-t-il averti.

Source: Médias